Notre chaine YouTube
Nous contacter :
Nous contacter : 01 48 41 35 75

EPG-GABON : un chantier technique et minutieux

LIBREVILLE CIC

L’impressionnant bâtiment du Centre International de Conférences de Libreville (capitale du GABON) a disparu au terme d’un travail d’une grande rigueur.

Un projet emblématique

Le Centre International de Conférences de Libreville, construit en 1975, devait disparaître pour laisser place à un tout nouveau bâtiment ultramoderne. L’Agence Nationale des Grands Travaux, organisme centralisateur de la majorité des traaux au Gabon, a été désignée maître d’ouvrage pour ce projet. A se côtés, la société turque de Travaux Publis ENDA a remporté l’appel d’offre international d’architecture pour mettre en oeuvre la reconstruction du Centre. C’est elle qui a choisi EPC-GABON pour mener les travaux de minage du bâtiment historique.

Les défis à relever

Sur 3 niveaux, l’imposante structure du bâtiment reposait sur près de 400 piliers en béton armé. Objectif : cisailler les piliers sur environ 2 mètres. Les importans travaux préparatoires de forage ont été réalisés par ENKA.

Les travaux de chargement ont consisté à charger 45 mines d’environ 45cm dans chaque pilier de 25X50 cm et de les relier entre elles par du cordeau 10 gr.

En chiffres :

  • 500 kg d’explosifs disposés dans le bâtiment
  • 3 jours pour assurer les travaux de chargement
  • au total plus de 400 détonateurs et 1600 mines reliées

Une démolition sur mesure

L’équipe EPC GABON a ensuite commencé le branchement des détonateurs électriques. Ajusté en fonction des étapes, le principe choisi déterminait de faire exploser les piliers du centre vers l’extérieur, du bas vers le haut. L’ensemble du plan de tir et les séquences étaient également adaptés aux produis habituellement disponibles au Gabon.

 

 

Actualités